presselibre.info indépendant depuis 2006 "Nouvelles de votre région Midi-Pyrénées Reportages/Presse écrite/Photographies Rédacteur de la publication, Jean Canal
presselibre.info indépendant depuis 2006 "Nouvelles de votre région Midi-PyrénéesReportages/Presse écrite/Photographies    Rédacteur de la publication, Jean Canal

LE CONSEIL REGIONAL

En achevant avec opiniatreté un roman sur la guerre d'Espagne signé par Bernanos (j'avais lu l'Espoir de Malraux) : du côté des Républicains (No Pasaram) j'eusse été, je me jetai sur un autre livre écrit sur Gerda Taro, la compagne de Capa. Tous deux parmi deux cents intellectuels, artistes, écrivains et militants de la liberté, venus de tous les coins du monde, trouvèrent la mort. Gerda Taro en 1937 en Espagne et Capa en reportage au Viet Nam en 1954. M'apparut alors en souvenir l'affiche rouge. Mon père était résistant en Haute-Savoie, à cette époque, sous les ordres du capitaine Morel, assassiné par la milice, vos aïeux... Jean Canal. Chaque fois que je pense à vous, je pense à ces traîtres que l'on voit dans le banc des accusés, un numéro en forme d'affiche, dans le reportage ci-dessous. On devrait ériger des monuments aux traîtres à côté des monuments aux morts. 14 août 2018.

La Gendarmerie nationale doit-elle se féliciter d'un tel résultat qui ne fait qu'appauvrir la réputation que les français (80% à peine) ont de la Sécurité du territoire ?

Voici ce que l'usage administratif appelle Procès Verbal dont le montant à payer frise l'hyperbole, et traduit avec pertinence la volonté déterminée de sanctionner un contrevenant à la loi qui écoutait Georges Brassens ! Vous apprécierez à sa juste valeur, l'héroisme du gendarme qui avait pourtant juré de ne point verbaliser ; d'autant plus que ce matin-là, nous étions jour de marché très bruillant... Certains obtiennent leurs galons en progressant dans les méandres des imbroglio locaux que les autochtones provoquent en toute impunité ! c'est vrai que le voisin est reconnu comme étant "le Roi des cons." Et quand on y regarde de près, avoir le Roi des cons dans son Bourg, c'est un privilège... Surtout que celui-ci est particulièrement con ! Jean Canal ; bien sûr ! 

"Les Gens d'Ici" Un texte écrit en hommage aux habitants et habitantes du Bourg dont l'idiotie a marqué définitivement l'auteur de ce pamphlet. Cette aventure a démontré qu'il ne suffisait pas de bénéficier d'un statut professionnel confortable ou/et d'une position électorale légitimée par les urnes pour avoir un comportement idiot ! C'est cependant une caractéristique des "Gens d'Ici", comme put le constater l'auteur ayant eu, au cours de son existence, une fructueuse expérience des cons, en Con-Minges ! Plus nombreux, ils sont préjudiciables pour l'ensemble de la communauté locale, régionale et nationale ; puisque, sans eux, pas de Pamphlet... Jean Canal.

Quoi de neuf en Occitanie ?

C'est quoi, être occitant ? Parler la langue du terroir ? Être né en occitanie de parents étrangers à la région ? Un parisien intégré est-il occitant ? Bref ! Ils sont éffectivement en petits nombres les occitants de souche, en une Europe en déclin.

Les liens utiles :

MIMA. Dernier jour pour tirer les ficelles ! Pour sa trentième année, les Arts de la Marionnette, démultiplient les originalités. Le festival de l'Ariège de référence, dans le domaine de la marionnette, se déroule à Mirepoix. Un point d'honneur pour la Culture avec un grand C ! Rencontre incontournable pour les compagnies (25 cette année) et les amateurs de cet art délicat à mettre en scène. La Marionnette ne se réserve pas qu'aux enfants ! Les adultes découvrent chaque année que l'art de la marionnette, loin de disparaître, est très subtile et requière une habileté précise.

Bref ! Soyez-y pour constater par vous-mêmes, seul moyen de se faire une idée de cette manifestation exceptionnelle en midi-Pyrénées... Du 2 au 5 août; Jean Canal ; bien sûr.

Régions Midi-Pyrénées

Victor Hugo, Les Châtiments.

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont
Ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front.
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime.
Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime.
 
 
MIDI PYRENNEE
 
 
Dernières nouvelles du Comminges

« Le Parisien » Article « Ces députés qui vont lâcher l’Assemblee.... » Je ne comprends pas.Solliciter le suffrage universel pour siéger à l’Assemblee Nationale est une décision mûrement réfléchie,préparée .Respectueuse des électeurs .On n’est pas candidat pour son bon plaisir mais pour représenter des citoyens.On ne change pas à la moindre occasion.Et je n’accuse pas seulement ceux d’aujourd’hui.J’en ai connu d’autres. Quel orgueil ! Quel mépris ! Quelle légèreté ! Quelle responsabilité devant les gens qui confirme l’idée que se font certains des politiques et de la démocratie représentative.

 
 
 
 
Jean Louis Idiart   (ancien Député)
4 avril, 22:23
 
Politique.Dernier acte normal de mon action politique je ne suis pas candidat au secrétariat de la section PS de Salies du Salat.J’avais commencé par ce beau mandat militant il y a bien longtemps .Tous mes prédécesseurs avaient milité à la SFIO. Moi je venais de la Convention des Institutions Républicaines mais avant de devenir secrétaire de section les anciens m’avaient fait faire un petit stage qui avait duré six années.On ne rigolait pas à l’époque.Maintenant il ne faut surtout pas perdre son temps.Aussitôt arrivé.Aussitôt promu.Et souvent aussitôt reparti.Ça consomme dur.En 1977 je faisais parti des promus avec l’arrivée à la tête de la Fédération de mon ami Tony Briançon et de Henri Saby.Je devenais aussi membre de la Commission exécutive fédérale à 27 ans dans la foulée de mon élection de Maire de Mazeres sur Salat.Quel bond ! Respectant les statuts j’en ai démissionné onze ans plus tard en 1988 en étant élu Conseiller général de Salies du Salat .La même année que Georges Meric et que Francis Sancerry eux au premier tour moi au second tour .Francis me taquinait en rappelant sa prééminence sur moi .Gerard Marasse à Aspet et Christian Jumel à St Lys étant élus aussi au second tour. Pierre Izard devenait Président du Conseil général dont j’étais le benjamin et donc secrétaire d’âge.Il y a trois ans pour faciliter les choses j’ai à nouveau repris du collier.Mes problèmes familiaux et certains épisodes de santé m’ont privé de liberté.Le dernier beau souvenir que j’en garderai ,les deux journées des primaires et la venue de tous ces amis et sympathisants socialistes pourtant dans un contexte difficile.C’est pour eux que j’ai été catastrophé de la suite.C’est terrible dans ma mémoire comme dans celle de tant de Françaises et de Français fidèles à notre «maison ».Pour eux.Pour mes premiers pas derrière Mitterrand et pour toutes ces belles années de combats à Mazeres ,à Salies,en Comminges ,au Conseil général,à l’Assemblee avec et toujours au nom du Parti Socialiste j’y resterai toujours fidèles.Même si je suis déçu de quelques uns et unes pour qui ma page est tournée.Une fin de parcours ne se termine jamais bien pour personne Sauf en apparence.A chacun son tour....

Les restaurants factices

La fraude existe et elle fait le bonheur des clients grugés par l'appat des apparences.

Le fait-maison fait recette. Il devient un argument de vente indéniable : le tout présenté dans un cadre aménagé pour séduire ; certaines enseignes se relookent !

Jardin des Plantes au petit café...

Jean Canal, les restaurants, lui, il les connaît, du moins ceux de Toulouse, particulièrement. L'évolution est-elle que la multiplication d'établissements se targuant d'être classés parmi les meilleurs, foisonne à tel point que le profane s'y trompe ; d'autant plus quand ces derniers sont situés en des quartiers très fréquentés par une classe sociale aisée...

 

 

Escroquerie à la carte.

En terme de restauration, la vigilance doit être de mise. Néanmoins quels critères définissent que les produits servis ne sont pas aussi frais que la carte le prétend..?

Si la Rédaction de presselibre.info a choisi de visionner un reportage de 2013, c'est parce qu'il est très significatif de ce qui est toujours d'actualité dans la plupart des restaurants.

 

 

Bénéficiez-vous du logo attestant d'une hygiène irréprochable, comme ces Enseignes qui n'ont rien à cacher ? Dans l'annonce des menus, tout est une question de présentation. Si vous dites : Viandes de chez nous, cela sous entend qu'elles sont d'ici ; et ici, c'est la France ! Si vous précisez le lieu et l'éleveur, vous êtes crédibles ! Dans le premier cas, on subodorre que vous semez intentionnellement le doute...  

 

Aller au restaurant n'est plus un privilège !

La question de fond qui préoccupe le consommateur réside dans la provenance exacte des produits culinaires utilisés pour la création de plats aux origines traditionnelles incontestées et cités en référence. On le voit encore avec cette contestée boullabaisse qui à Marseille connaît des préparations différentes selon les enseignes... Il en est de même pour le Cassoulet, le Couscous, etc., etc. Les arguments de vente ajoutent à la crédibilité des cartes : "viandes provenance France !" (lieu manquant intentionnellement de précision...quand on sait que sont dédoinées, via l'espace shengen, des viandes européennes estampillées 'France'). Poisson frais du jour" (exceptionnellement congelé pour l'occasion). Le pire reste la pizza : chacun à sa méthode afin de répondre aux goûts des clients difficiles. La restauration connaît une chute évidente qui traduit un refus de la malbouffe ! Des enseignes comme Mac Donald, paradoxalement, font preuve de traçabilité de sorte à défendre une nourriture qui représente un danger pour l'organise et les cellules grises...

Quels critères doit retenir ce client qui semble indécis face à des mirobolantes propositions de menus impossibles à contrôler. Le bio aussi n'est pas épargné dans son expansion populaire. Les normes admettant certains pesticides, le bio le plus crédible est celui des biocoops qui affichent une éthique indéniablement conforme à la santé publique. Au fait : "bon appétit !"

MIAM Sète Expo jusqu'en mars 2018. Photo Jean Canal

Rubrique d'information spécifique sur l'Ariège

 EVENEMENT EN ARIEGE

 

Les commerçants de la rue Porte d'Amont à Mirepoix fêtent la Libération de la rue.

Légende de l'image : "Tiens ! Prends-toi ça dans la gueule, connard. C'est du Jean Canal !"

Des élus rattrapés par le déni de danger sur le site. "Tout va bien à Salau." pouvait-on entendre et lire, lors de sa fermeture. Le seul magazine à avoir effectué un travail de terrain, en remontant les anecdotes et épluchant les différentes périodes de l'exploitation de la mine. Controversée en ses fonds d'exploitation, la mine est un sujet de discorde entre ceux qui veulent lui redonner vie, en recréant une activité locale, d'autres en mettant en garde contre les dangers des pollutions déjà existantes qui n'ont fait que perpétrer une situation aggravée. La polémique s'amplifie entre belligérants à sa réouverture. Médiapart s'est emparée du sujet et l'affaire de la Mine de Salau ne fait que commencer. Saluons le travail de l'Ariégeois qui mine le moral des élus locaux, régionaux et nationaux. Des photos qui illustrent une situation qualifiée d'hécatombe écologique ! "Ariège Passion ?! "Jean Canal. 25 juin 2017. 

 

Michel Larive l'emporte sur sa rivale ! Un vote d'honneur pour les Ariégeois qui ont eu le courage de s'engager sur cette voie ! L'insoumission est un signe de contre pouvoir démocratique ! L'Ariège retrouverait-elle ses racines ? Jean Canal. En direct de l'Ariège.

 

Dernières chances pour une option favorable des partis politiques français qui veulent demeurer dans la ligne électorale des urnes quinquennales ! Les Ariégeois, plus particulièrement, diront, aujourd'hui 18 juin, s'ils veulent encore des socialistes sur leurs terres ! La droite recevra sa lettre de licenciement, sans préavis ! Jean Canal. 18 juin 2017.

 

Les deux candidats de la dernière alternative en Ariège. "Les Républicains en Marche" et "la France Insoumise." Les Ariégeois ont dit nom à la dynastie des socialistes et non à l'hypocrisie légendaire de "Les Républicains." Une nouvelle Ariège pour ceux qui représentent l'avenir et non un passé entièrement révolu qui ne répond plus aux exigences de l'économie ! Une certaine jeunesse, désignée comme progressiste, souhaite un radical changement : celui de la novation ! A défaut d'instaurer une politique dictatoriale avec Marine le Pen, Emmanuel Macron propose l'alternative capitaliste pour tous ! C'est-à-dire ceux qui bénéficient des capacités pour créer une entreprise, créer des status nouveaux dans des professions libérales ! Le libéralisme est donc à l'ordre du jour.  jean Canal. Revu et corrigé le17/06/2017.

Depuis l'avénement des partis politiques officiels dont les thèses remontent au XIX° siècle, il était impensable que deux entités strictement différentes collaborent, partagent des idées et au demeurant gouvernent ensemble. Sarkozy avait tenté de récupérer les éléments des partis opposés dans leur idéologie. Emmanuel Macron a compris qu'il fallait absolument s'unir pour vaincre les adversaires économiques, en développant des initiatives concurrencielles qui permettront à la France de se stabiliser d'abord et de pérenniser ensuite son hégémonie identitaire qui réside sur l'état nation (pour d'aucuns empreints d'amnésie soudaine, une nation est constituée d'étrangers...). C'est sur ce point particulier de son programme qu'il a été élu notamment par les jeunes qui sont épuisés d'espérer un lendemain meilleur qui n'arrive pas !  Jean Canal.

 

L'article du Monde sonne le glas de la fin du socialisme ariégeois ! Une passassion de pouvoir entre soi ! C'est toute une famille politique héritière des pouvoirs ancestraux qui prend fin avec la venue de "les Républicains en Marche." La Droite n'est pas épargnée : Philipe calleja ne reparaîtra plus dans les listes électorales départementales : assigné à résidence, à Saverdum dont il est le maire, il est d'ores et déjà en préretraite électorale... Jean Canal ; bien sûr. 14 juin 2017.

Avec ses 11% comptabilisés jusqu'aux fonds des urnes, Mélanchon ne fait pas recette. Il se situe en quatrième position des résultats électoraux des Législatives : la France insoumise ne soumettra aucune tentative de réforme révolutionnaire à des français pris aux pièges de la consommation... 

Le bilan politique est donc positif en Ariège avec des scores honorables pour les ariègeois :

Jérôme Azéma 31,35% La République en Marche

Bénédicte Taurine 20,26% parti des Insoumis

Martine Estéban 13,54% Parti Socialiste

Laurence Lefort 11,97 Front National

Des signes évidents de la volonté d'un changement de fond de la politique reposent sur le nombre important d'élus qui ont rejoint Emmanuel Macron, abandonnant définitivement les partis officiels auxquels ils ont appartenu, en dépit de rencontrer la providence politicienne. JC.

 

Le département, traditionnellement socialiste, place les représentants de La République en marche en tête dans les deux circonscriptions. Huguette Bertrand-Vinzerich (25,72 %) et l’ex-PS Jérôme Azéma (31,35 %) éjectent les deux candidats socialistes du duel final. Tous deux seront opposés aux représentants de La France insoumise qui réalisent de très bons scores, confirmant la percée de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle (26,77 %). Les candidats LR n’arrivent pas à se maintenir au second tour et le Front national plafonne à 13,98 % (2e circonscription) et 11,97 % (1re). Ce sera la première fois, sous la Ve République, qu’aucun socialiste ariégeois ne siégera à l’Assemblée nationale. Le Monde.
 

MEDIAPART En Ariège, un projet minier contesté prospère sur fond de paradis fiscal

 PAR ERIC DOUREL (MEDIACITÉS-TOULOUSE)

La société Variscan Mines a obtenu un permis de recherche exclusif pour trouver du tungstène dans les sous-sols du hameau de Salau. Prié de prendre la porte par l'État, le financeur de l'opération, Juniper Capital Partners, société de capital-risque logée dans un paradis fiscal, est revenu par la fenêtre, grâce à un tour de passe-passe financier. Une enquête de nos partenaires « Mediacités ». Mediacités-Toulouse.– Le 11 février 2017, en accordant un permis exclusif de recherche minière à la société Variscan Mines pour trouver du tungstène dans les sous-sols de Couflens-Salau, dans les Pyrénées ariégeoises, le désormais ex-premier ministre Bernard Cazeneuve, appuyé par l’ancien secrétaire d’État à l’industrie, Christophe Sirugue, a lancé un formidable signal en direction des prospecteurs de métaux précieux. La France doit redevenir un pays minier. Et tant pis si, dans ce dossier, le financement de l’opération sent le soufre, avec la présence d’une société de capital-risque logée dans un paradis fiscal.  Médiapart.

Doit-on s'étonner du silence de "La Gazette ariégeoise" et de "La Dépêche" sur ce sujet qui risquerait de pénaliser le lectorat ciblé de ces deux journaux officialisés par leurs lignes éditoriales cultivées en plaidoyé régional?" La Gazette l'article sur les mines.   Jean Canal.

En voyage 

NOUVELLES D'ICI

Evénements locaux

Du social en Ariège

En voyage pour l'éternité...

 

On aime.On n'aime pas Macron .Mais je trouve qu'il a essayé de garder sa ligne d'équilibre sur ni Droite ,ni Gauche ou plutôt un peu des deux.C'est du Centre.Moi j'ai toujours préféré la Gauche socialiste et républicaine.Je n'aime pas la droite.Je n'ai jamais eu une grande sympathie pour le centre et Mélenchon et ses disciples m'agacent.Alors j'observe.

Jean Louis Idiart
22 juin, 12:06
 

 

Il est des jours où l'on n'est pas très en forme et où bien des choses irritent à l'écoute ou à la lecture de l'actualité. Toutes ces expressions : la classe politique, le clan Chirac ou autre..... Quelle pauvreté de langage. Les présentateurs des chaines publiques aux arguments courts mais très courts.Et ces primaires faites pour débattre et qui en réalité divisent un peu plus les courants , attisent rancœurs, égos , groupes et sous groupes.Et tous ces pectoraux gonflés ou regonflés.Je l'avoue l'air et l'oxygène me manquent au propre comme au figuré. Les débats et manœuvres locales m'attristent tout autant.L'usure m'envahit.Je ne rêve que de forêts , de montagnes, de ruisseaux et d'air pur. De beaucoup d'air.Pur.
Si la 6e République de M. Mélenchon ressemble au cirque auquel nous avons eu droit aujourd'hui avec des députés insoumis arrivant sans cravates, en baskets, n'applaudissant pas l'élection du nouveau Président, je préfère encore garder la 5e. Et pour la tenue, qu'on ne vienne pas me parler de mépris de classe à l'égard de "petites gens" devenus députés car même chez les "petites gens", les jours importants, on sort son plus beau costume et lorsqu'un jeune d'un quartier se présente à un entretien d'embauche, il porte en général sa plus belle paire de chaussures de ville. Pas des Converse. Le mépris de classe c'est précisément de considérer qu'un ouvrier est obligé de s'habiller tous les jours comme s'il allait au bistrot.
Tweets de presselibre.fr @presselibrefr

Rubrique CULTURE

Rejoignez-nous en nous envoyant vos articles sur la Région Midi-Pyrénées.

 

Les Z'Arts en Douc

18/19 août 17

Reportage photo

DUN, un village en Ariège où il se passe des choses en août : 1 festival  qui bat la campagne !

              LAVELANET                 et la culture

Maison des Arts, 1 Place Henri Portet. Une galerie qui ne désemplit pas et qui multiplie les initiatives artistiques.

MIMA Le festival de la marionnette

Mirepoix en août du 3 au 6.

MIMA L'art de la marionnette : une mise en scène inscrite dans le cadre de la culture. C'est incontestablement la manifestation la plus culturelle de l'Ariège où les manifestations estivales se succèdent durant l'été. L'art de la marionnette demeure un thème difficile à maitriser ; c'est pour cette raison que la Direction de cette manifestation est rigoureuse sur la sélection des spectacles à présenter, chaque année. Nul doute sur la qualité. Les organisateurs travaillent toute l'année pour quatre jours dévolus effectivement à l'Art culturel...

Jean Canal. Session 2016.

 

Manouch'Music Festival 

Mazères 09 12-15 août

Un média virtuel pour relativiser la rationalité conjoncturelle

 

 Les contacts avec les références médiatiques afin de ne pas perdre le fil de l'actualité.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Tout ou partie d'un copié collé de ces articles sans signature entraîne des poursuites judiciaires du/des contrevenants au Copyright.

Email